The Great Tamer

Jeudi 21 février à 19h30

Vendredi 22 février à 20h30

Samedi 23 février à 20h30

Dimitris Papaioannou – 1h45 – + 11 ans

Souvent, l’histoire est faite de planchers et de niveaux. Dans The Great Tamer, Dimitris Papaioannou n’hésite pas à défier ses performeurs. Ils doivent trouver leurs équilibres et points de projection sur un plateau gonflé qui n’a de cesse de se déconstruire, se boursoufler voire rejeter. À partir de cette métaphore de l’homme en recherche, la pièce se lit comme une épopée sensorielle et primitive.

« Il s’agit de creuser et d’enterrer, puis de révéler. Il s’agit de parler de l’identité, du passé, de l’héritage et de l’intériorité. » En exposant les petites tragédies et grandes absurdités de nos vies contemporaines, en mettant en présence des figures connues et ambiguës du cirque tels que le clown et l’acrobate, l’oeuvre du chorégraphe grec se teinte aussi bien de mélancolie que d’humour. Le spectacle joue ainsi sur les conventions théâtrales en toute complicité avec le public.

Au sein d’un univers plastique qui rend hommage aux plus grands peintres européens comme Botticelli, Raphaël, Rembrandt, Magritte, Dimitris Papaioannou met la barre haut. Le chorégraphe demande à chacun de donner tout ce qui est à donner avant de quitter ce monde. La quête de la beauté et de la grâce n’est alors ni reposante ni contemplative.

Avec Pavlina Andriopoulou, Costas Chrysafidis, Ektor Liatsos, Ioannis Michos, Evangelia Randou, Kalliopi Simou, Drossos Skotis, Christos Strinopoulos, Yorgos Tsiantoulas, Alex Vangelis

Tarifs 5€ à 25€

 en partenariat avec 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *