Ben & Luc

Vendredi 5 avril à 20h30

Mercredi 10 avril à 20h30

Mardi 16 avril à 20h30

Mickaël Phelippeau – 1h – + 11 ans

 » Ce duo est pensé comme un portrait croisé de Ben Salaah Cisse et Luc Sanou, danseurs burkinabés que je rencontre en 2014. Deux ans plus tard, nous nous retrouvons dans le cadre d’un festival au Burkina Faso, et poursuivons donc le travail. Nous présentons alors un extrait du duo sur la Place de la femme de Ouagadougou. Cet extrait consiste notamment en une série de porters lents et sensuels, avec une attention portée à la qualité du toucher, du contact, de la peau. « 

 » Alors que l’accueil est enjoué et bienveillant, le directeur du festival, qui découvrait la proposition, me fait prendre conscience que présenter un duo d’hommes africains dans l’expression de cette sensualité dans un espace public aurait pu être dangereux pour les deux interprètes. Je réalise ainsi que Ben et Luc en ont conscience, mais que d’une certaine façon, ils ont souhaité s’exposer à cet endroit. En conséquence, pour ma part, le duo prend tout son sens ce jour-là car il place ce projet à l’endroit d’une forme d’engagement et d’une inscription dans leur réalité, renforcée par un contexte politique tendu au « pays des hommes intègres « .

Ainsi le parcours entre danse traditionnelle africaine et danse contemporaine des deux artistes nous amène à questionner ce qui les forge et les construit. Il est question d’amour, de complicité, de fraternité et d’amitié entre ces deux hommes, mais également de dualité et de confrontation. La complexité de cette relation est le point de départ de ce projet.

bi-p associationChorégraphie Mickaël Phelippeau • interprétation Ben Salaah Cisse, Luc Sanou • collaboration artistique Claire Haenni • regard dramaturgique Anne Kersting Création lumière Abigail Fowler • création son Eric Yvelin • production, diffusion, administration Fabrik Cassiopée – Isabelle Morel, Manon Crochemore

Tarifs 3€ à 23€

Mardi 16 avril au TPE/Bezons plateau partagé lors de cette soirée où l’Afrique bercera les spectateurs avec la richesse de ses langages avec en seconde partie Ballaké Sissoko, grand joueur de kora malien.
Lou, Juste Heddy et Pour Anastasia de Bi-P association, dimanche 2 juin à l’Abbaye de Maubuisson – centre d’art contemporain (95) dans le cadre des Rencontres européennes « Rendez-vous aux jardins » Initié par Conseil départemental du Val d’Oise en partenariat avec le Théâtre Paul Eluard de Bezons

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *